Ce que vous devez savoir sur le cannabis



Sur cette page

Ressources d’éducation publique

Un certain nombre d’outils d’information et de ressources sur le cannabis sont disponibles.

Communautés autochtones

Nous continuons de collaborer avec les gouvernements, les organisations et les communautés autochtones pour :

    • comprendre les points de vue des peuples autochtones sur la légalisation et la réglementation du cannabis

 

    • accroître la prise de conscience de la Loi sur le cannabis

 

Nous avons compilé une liste de ressources liées au cannabis à l’usage des groupes autochtones pour mener des discussions publiques dans leurs communautés.

La légalisation et la réglementation du cannabis

Le 17 octobre 2018, le Loi sur le cannabis est entré en vigueur.

Elle met en place, au Canada, un nouveau cadre strict de contrôle du cannabis :

    • vendre

 

    • possession

 

    • production

 

    • Distribution

 

Le but de la Loi sur le cannabis est de :

    • empêcher les jeunes d’avoir accès au cannabis

 

    • déplacer le marché illégal du cannabis

 

La protection de la santé et de la sécurité des jeunes est une priorité absolue. Le Loi sur le cannabis établit des sanctions pénales graves pour ceux qui :

    • vendre ou fournir du cannabis aux jeunes

 

    • utiliser un jeune pour commettre une infraction liée au cannabis

 

Le Loi sur le cannabis protège également la santé et la sécurité publiques en :

    • établir des règles pour que les adultes aient accès à du cannabis de qualité contrôlée

 

    • créer une nouvelle chaîne d’approvisionnement étroitement réglementée

 

Les adultes de 18 ou 19 ans ou plus (selon la province ou le territoire) peuvent :

    • posséder jusqu’à 30 grammes de cannabis séché légal, ou son équivalent sous forme non séchée, en public

 

    • partager jusqu’à 30 grammes de cannabis séché ou son équivalent avec d’autres adultes

 

    • acheter des produits du cannabis auprès d’un détaillant provincial ou territorial

 

    • cultiver jusqu’à 4 plantes par résidence (et non par personne) pour un usage personnel :
        • à partir de semences ou de plants acquis légalement

       

        • selon la province ou le territoire

       

       

 

La possession, la production, la distribution et la vente en dehors de ce que la loi autorise restent illégales et passibles de sanctions pénales, allant de :

    • billetterie

 

    • jusqu’à une peine maximale de 14 ans d’emprisonnement

 

De plus, le Loi sur le cannabis interdit :

    • des produits qui plaisent aux jeunes

 

    • emballer ou étiqueter d’une manière attrayante pour les jeunes

 

    • vente via des présentoirs en libre-service ou des distributeurs automatiques

 

    • toute promotion de cannabis, d’accessoires de cannabis ou de services liés au cannabis, sauf autorisation en vertu de la Loi sur le cannabis

 

Cannabis comestible, extraits de cannabis et topiques au cannabis

Le 17 octobre 2019, la production et la vente de cannabis comestible, d’extraits de cannabis et de cannabis pour usage topique sont devenues légales au Canada en vertu de la Loi sur le cannabispar:

    • détaillants provinciaux et territoriaux

 

    • vendeurs de cannabis à des fins médicales titulaires d’une licence fédérale

 

Il faudra du temps avant que les nouveaux produits à base de cannabis ne soient disponibles à l’achat. Les adultes ne doivent s’attendre qu’à ce qu’une sélection limitée apparaisse progressivement, dans les magasins physiques ou en ligne, et au plus tôt à la mi-décembre 2019. Il faudra plus de temps avant qu’une gamme complète de produits ne soit disponible.

Ces produits sont soumis à des réglementations strictes, pour faire face à leurs risques uniques pour la santé et la sécurité publiques.

Le Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis a recommandé que le gouvernement du Canada autorise la vente légale de ces produits une fois les contrôles réglementaires en place. Donner aux adultes un accès légal à une gamme plus large de produits du cannabis aidera à atteindre les objectifs du gouvernement de :

    • déplacer le marché illégal

 

    • garder les profits hors de la portée des criminels et du crime organisé

 

Lois dans votre région

Chaque province et territoire a également ses propres règles en matière de cannabis, notamment :

    • âge minimum légal

 

    • où les adultes peuvent l’acheter

 

    • où les adultes peuvent l’utiliser

 

    • combien d’adultes peuvent posséder

 

Vous devez respecter les lois de la province, du territoire ou de la communauté autochtone dans laquelle vous vous trouvez, que vous soyez un visiteur ou que vous y viviez.

Les municipalités peuvent également adopter des règlements pour réglementer l’utilisation du cannabis localement.

Passez en revue vos lignes directrices provinciales et territoriales. Consultez également le site Web de votre municipalité pour obtenir des informations locales.

Identification des produits de cannabis légaux

Les produits de cannabis légaux ne sont vendus que par l’intermédiaire de détaillants autorisés par votre gouvernement provincial ou territorial.

Les produits de cannabis légaux (à l’exception des produits contenant moins de 0,3 % de THC ou sans THC) portent un timbre d’accise sur l’emballage. Chaque province et territoire a un timbre d’accise de couleur différente. Le timbre comporte des éléments de sécurité pour empêcher la falsification, tout comme les passeports et les billets de banque.

Pour donner des informations sur les risques d’utilisation, les produits de cannabis légaux portent également le:

Les adultes sont légalement en mesure d’acheter du cannabis frais et séché, des huiles et des graines de cannabis ou des plantes pour la culture auprès de détaillants autorisés.

Il faudra du temps pour que les nouveaux produits à base de cannabis suivants soient disponibles à l’achat :

    • cannabis comestible

 

    • extraits de cannabis

 

    • topiques de cannabis

 

Les adultes ne doivent s’attendre qu’à ce qu’une sélection limitée apparaisse progressivement, dans les magasins physiques ou en ligne, et au plus tôt à la mi-décembre 2019. Il faudra plus de temps avant qu’une gamme complète de produits ne soit disponible.

Ces produits sont soumis à des réglementations strictes qui traitent de leurs risques uniques pour la santé et la sécurité publiques.

En voyageant

Il est illégal de transporter du cannabis à travers la frontière canadienne, peu importe si :

    • à des fins médicales ou non médicales

 

    • vous arrivez au Canada, ou partez

 

Ceci s’applique à tout pays, que le cannabis y soit légal ou non.

Lorsque vous voyagez au Canada, vous pouvez posséder jusqu’à 30 grammes de cannabis séché ou son équivalent, si vous respectez l’âge minimum requis de la province ou du territoire où vous vous trouvez.

Il est de votre responsabilité de vous renseigner sur les lois de la province ou du territoire où vous vous rendez, avant de voyager. Si vous consommez du cannabis, respectez les lois de la juridiction où vous vous trouvez.

Consommer du cannabis

Il est devenu légal le 17 octobre 2019 de produire et de vendre des formes légales de cannabis comestible, d’extraits de cannabis et de topiques de cannabis. Il faudra du temps avant que de nouveaux produits ne soient disponibles. Vous ne devez vous attendre qu’à une sélection limitée de nouveaux produits qui apparaîtront progressivement, dans les magasins physiques ou en ligne, à partir de la mi-décembre 2019 au plus tôt.

Si vous avez des problèmes de santé ou si vous avez des questions sur les effets du cannabis sur votre santé, vous devriez en parler à votre fournisseur de soins de santé.

Si vous consommez du cannabis, apprenez à en consommer de manière responsable et à réduire les risques pour vous et les autres :

    • Commencez par de petites quantités – 2,5 mg de THC ou moins pour les produits que vous mangez ou buvez ou 100 mg/g de THC ou moins pour les produits que vous inhalez.

 

    • Évitez de fumer du cannabis. La fumée de cannabis contient les mêmes produits chimiques nocifs que ceux que l’on trouve dans la fumée de tabac.

 

    • Évitez l’utilisation fréquente. Une utilisation quotidienne ou quasi-quotidienne pendant des mois ou des années augmente le risque de dépendance et peut provoquer ou aggraver des troubles liés à :

 

    • Ne conduisez pas et n’utilisez pas d’équipement lourd après avoir consommé du cannabis. Le cannabis peut causer de la somnolence et nuire à votre capacité à vous concentrer et à prendre des décisions rapides.

 

    • Si vous choisissez de consommer du cannabis, retardez la consommation à plus tard dans la vie. Les adolescents et les jeunes adultes sont plus à risque car le cerveau continue de se développer jusqu’à l’âge de 25 ans environ.

 

Cultiver du cannabis

Tu Peut-être pas vendre le cannabis que vous cultivez chez vous à d’autres.

À la maison

Le Loi sur le cannabis permet aux adultes de cultiver jusqu’à 4 plants de cannabis par ménage (et non par personne). Certaines provinces et certains territoires ont appliqué des restrictions supplémentaires sur la culture personnelle.

Il existe des mesures de sécurité recommandées pour la culture de plantes de cannabis.

De plus en plus à vendre

Vous devez être autorisé par Santé Canada pour pouvoir cultiver du cannabis à vendre.

Dans certains cas, vous pourriez aussi avoir besoin d’une licence de l’Agence du revenu du Canada pour vendre du cannabis. Les produits de cannabis légaux doivent porter un timbre d’accise, à l’exception des produits contenant moins de 0,3 % de THC ou sans THC.

Accès au cannabis à des fins médicales

Nous nous engageons à maintenir un système distinct pour donner aux patients un accès raisonnable au cannabis à des fins médicales.

Le cannabis à des fins médicales continuera d’être légal si vous êtes :

    • autorisé par un fournisseur de soins de santé

 

    • enregistré auprès d’un vendeur autorisé ou auprès de Santé Canada

 

Financement de l’éducation du public et de la recherche sur le cannabis

Nous finançons des initiatives d’éducation et de recherche publiques communautaires et autochtones.

Conduite avec facultés affaiblies par la drogue

La conduite avec facultés affaiblies par la drogue est illégale. Ne conduisez pas haut.

Les forces de l’ordre sont formées pour détecter la conduite avec facultés affaiblies par la drogue.

En savoir plus sur la détection de la conduite avec facultés affaiblies par la drogue sous Conduite avec facultés affaiblies par le cannabis.

Laisser un commentaire